Les phares

Bénodet en Finistère, par son exceptionnel emplacement, entre rivière et océan, possède deux phares. Les connaissez-vous ?

Les deux phares signalent aux marins l’embouchure de l’Odet. A Bénodet, ce sont deux sites « cartes postales » pour les vacanciers et les habitants.

Phare de la PyramidE

Construit en 1872 , haut de 48 mètres, le phare tient son nom d’une pyramide de pierres, utilisée en alignement avec un rocher en forme de coq. Comme tous les phares en Bretagne, aujourd’hui, il est automatisé depuis 1993. De plus, il est visible depuis l’archipel des Glénan, à 20 km de la terre ferme !

Dominant la baie, emblème de la station balnéaire, il offre aux promeneurs un des plus jolis panorama de Bénodet.

Phare de la Pyramide avec au premier plan un voilier sur l'Odet

Phare de la Pyramide

Phare du Coq

Situé à l’embouchure de la rivière de l’Odet, il doit son nom à un rocher. Ce dernier s’élevait à proximité jusqu’à la fin des années 60. Sous un certain angle il rappelait le profil d’un coq. Le rocher a aujourd’hui disparu.

Lors d’une balade sur la corniche de l’estuaire, les promeneurs peuvent l’admirer et s’en rapprocher. La vue de cette pointe permet de contempler l’anse de Bénodet et assister au va-et-vient des bateaux de plaisance.

De plus, un jardin d’enfants se situe au pied du phare pour le plus grand plaisir des parents et leurs petits. Quel bonheur de pouvoir jouer avec vue sur mer !

Phare du Coq à l'embouchure de la rivière Odet

Phare du Coq

En conclusion, les deux phares de Bénodet sont toujours les gardiens des navigateurs s’aventurant au large de nos côtes bretonnes.